• Les élèves de cycle 3 bilingues ont, pour la deuxième année consécutive, été sollicités par la DDEC pour jouer la pièce de théâtre qu'ils avaient apprise devant les jeunes retraités de l'enseignement catholique.

    Forts de l'expérience de l'an passé pour certains, et envieux de celle de leurs pairs pour d'autres, ils ont accepté l'invitation et se sont rendus à la DDEC vendredi 24 juin au soir.

    La pièce a été un franc succès. Bien que presque entièrement jouée en langue bretonne, les costumes et le jeu de scène des enfants ont permis aux spectateurs de comprendre la pièce. Ces derniers ont été conquis, pour la plus grande joie des acteurs en herbe !

    La soirée s'est terminée autour d'un verre de l'amitié, partagé entre les enfants, les jeunes retraités et quelques représentants de la DDEC.

    Soirée théâtre DDEC

    Soirée théâtre DDEC


    1 commentaire
  • "Gouel laouen mammig "sarcastic

     

    "Gouel laouen mammig"

     

    D'ar yaou 26 a viz mae, ni hon eus kouviet Sylvie, ur voukedourez, evit aozañ ar gouel ar mammoù.

    Emañ stal Sylvie e Plarnel. 

    Ni hons eus desket klinkliñ  podoù get ar bokedoù.

     

    Le jeudi 26 mai , nous avons organisé un atelier floral dans notre classe  pour préparer le cadeau de  la fête des mères.

    Pour ce faire nous avons invité Sylvie, une fleuriste de Plouharnel, qui aime à partager sa passion pour les fleurs.

    Sylvie est arrivée avec deux grands seaux de fleurs et nous avec nos trois petits pots de verre.

     

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

     Setu ar bokedoù

    Nous avons débuté cet atelier par une présentation du matériel, puis nous nous sommes interrogés sur l'utilisation de nos pots.

     

    "Gouel laouen mammig"

     

    An ostilhoù

     

     

     

    "Gouel laouen mammig"

    Setu  koad evit aozañ hor podoù

    Sylvie nous a expliqué comment il fallait les assembler.

    Les ficelles et les baguettes en main nous avons réalisé nos pots de fleurs.

     Krog a ra ar stal labour

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

    Emañ Sylvie e tisplegiñ penaos gober ar labour 

     

    "Gouel laouen mammig"

     

     

    "Gouel laouen mammig"

     

    "Gouel laouen mammig"2

    "Gouel laouen mammig"

     

     

    Achu eo ar labour kentañ !

    "Gouel laouen mammig"

     

    Ensuite, nous avons rempli nos pots avec de la mousse que nous avons imbibé d'eau. 

     

    Ret eo deomp lakaât man kalet er podoù evit pikaât ar bokedoù  

     

    "Gouel laouen mammig"

     

    Sylvie nous a nommé les différentes fleurs qui allaient entrées dans nos compositions , mis à part le nom des  roses nous avons tous été collés !! sauf Odile et Thérèse les mamies de Noa et Mohégan qui participent à des ateliers floraux.

     

    Setu añvioù ar bokedoù

    "Gouel laouen mammig"

     

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

     

    Chacun d'entre nous a eu des fleurs et nous les avons piquées dans la mousse pour réaliser selon nos propres goûts nos petits bouquets. Evidemment nous avions tous en tête nos mamans !

     

    Ni hon eus kempennet hor podoù get ar bokedoù

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

    "Gouel laouen mammig"

     

    "Gouel laouen mammig"

    Pour cette matinée fleurie, un grand merci à Sylvie !smile

     

    Trugarez Sylvie 

    "Gouel laouen mammig"

     Ur gouel a feson e oa !


    votre commentaire
  • Unan - daou  -tri : un congrès réussi !cool

     

     

    SKIANTOU

     

    Unan : "débat collectif"

    Nous sommes montés sur la scène du théâtre des "Arts vivants" et nous avons présenté nos hypothèses et nos constats à l'ensemble des participants du congrès.

    SKIANTOU

    SKIANTOU

     

     

     

     

     

     

     

    SKIANTOU

     

     

     

     

     

     

     

    Nous nous sommes approchés de la réponse attendue avec notre expérience sur la forme de l'objet. Nous avons également évoqué le rôle de l'air pour qu'un objet flotte.

    Didier Jan,  l'organisateur du congrès, a conclu le débat en confrontant toutes les propositions faites par l'ensemble des élèves. Il nous a dit qu'il y avait une explication scientifique pour qu'un objet puisse flotter : "c'est grâce à la poussée d’Archimède".

     

    SKIANTOU

     

     

    SKIANTOU

     

     

    Daou : "rencontre avec une chercheuse"

    Nous avons rencontré une chercheuse de l'INRA de Rennes. Elle nous a expliqué en quoi consiste son métier. Elle nous a appris que dans quelques années le nombre d'habitants de la planète sera multiplié par 25. Nous mangerons principalement de la volaille puisqu'il n'y aura plus d'espace pour faire paître les vaches.

    SKIANTOU

     

     

     

     

     

     

     

    Tri : "ateliers sur l'eau"

    Nous avons réalisé quatre ateliers, l'un concernait le goût de l'eau et les autres la flottaison des objets. 

    SKIANTOU

     

     

     

     

     

     

     

    SKIANTOU

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SKIANTOU

     

    SKIANTOU

     

    Setu ! Ni hon eus bremañ ar glaskourion yaouank ! 

     Le congrès c'est fini ! ACHU.


    votre commentaire
  • C'HOARIVA

    ça y est, c'est parti ! yes

     

    La classe a découvert la nouvelle pièce de théâtre qu'elle interprétera le 14 juin prochain au théâtre des ARTS VIVANTS à Arradon.

    Ce projet pédagogique, renouvelé pour la troisième fois, met en jeu de nombreuses compétences et représente un véritable travail d'équipe.

    Chacun y trouvera son rôle et nos acteurs en herbe devront redoubler d'ingéniosité pour séduire un public bretonnant et non bretonnant.

    A eux de jouer ! une pièce à suivre.... "YANNIG E ZAOU WENNEG"

     


    votre commentaire
  • "Ganedigezh an arz"

     

    Au premier trimestre, nous avons travaillé sur la Préhistoire et nous avons découvert l'art pariétal des grottes de Chauvet et de Lascaux .

    En nous inspirant des dessins, des techniques et en utilisant certains matériaux employés à cette époque (terre, charbon) nous nous sommes initiés à cet art.

     

    "L'art pariétal "

     

    "L'art pariétal "

     

    "L'art pariétal "

    "L'art pariétal "

    "L'art pariétal "


    votre commentaire
  • SKIANTOU

     Ar glaskourion yaouank

    En route pour la nouvelle édition des "jeunes chercheurs" qui aura lieu le 10 mai prochain à Arradon.

    Pour certains il s'agit de la troisième édition mais pour les plus jeunes c'est leur première expérience.

    C'est un véritable travail d'équipe qui commence !

    Les élèves devront répondre à une question collective soumise à l'ensemble des participants et à un débat collectif.

    "Qu'est ce qui est important pour qu'un objet flotte, est-ce : sa taille, sa forme, sa masse, sa matière, ou autre chose ?"

    "Petra zo a bouez evit ma c'hell un dra bennak chom ar neñv ?"

       Tolz ? dañvez ? ment ? stumm ? un dra arall?

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

     

    Nos jeunes chercheurs vont devoir adopter une démarche scientifique qui consiste à réaliser des expériences, à faire des constats, à confronter leur résultat pour proposer une réponse à la question soumise aux participants.

    Il s'agit de l'une des étapes de cette journée car 3 autres défis doivent être présentés ce jour.

    Des équipes se sont formées et travaillent déjà sur le défi qu'elles ont choisi de présenter.

     

    Voici les défis à réaliser par petits groupes :

     

    * En utilisant la maquette d'une maison de deux étages, remplissez une baignoire située au deuxième étage, sachant que l'arrivée d'eau se situe au rez-de-chaussée ?

    Les jeunes chercheurs

    Les jeunes chercheurs

     

    * A partir d'un mélange identique à tous les groupes, rendre l'eau la plus propre possible.

     

    "Les jeunes chercheurs"

     

    "Les jeunes chercheurs"

     

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

     

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

     

    "Les jeunes chercheurs"

     

    * Prouvez que les plantes absorbent l'eau du sol.

    Les jeunes chercheurs

    Les jeunes chercheurs

     

     

    "Les jeunes chercheurs"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    "Les jeunes chercheurs"

    "Les jeunes chercheurs"

     

     


    votre commentaire
  • Mardi 26 Avril, nous avons eu la visite d'Anne-Marie, une maîtresse à la retraite, qui est devenue apicultrice.

    Elle nous a présenté une de ses ruches et nous a expliqué comment vivent les abeilles.

     

    Ar gwenan : l'abeille

     

    Dans le monde des abeilles, il y a toute une hyérarchie.

    La reine (ar rouanez), qui pond des oeufs et se nourrit uniquement de gelée royale.

    Les autres : 

    * l'ouvrière (al labourerez),

    * la ménagère (ar vatezh),

    * la nourrice (ar vagerez),

    * la gardienne (ar soudardez)...

    Nous avons appris que la reine vit 3 ans (padelezh buhez ar rouanez).

    Le faux bourdon (ar sardon) est le mâle de la reine. Il la féconde et elle se met à pondre entre 500 et 1 000 oeufs (uioù) par jour. Il est par la suite tué par les abeilles qui l'affament dans la ruche (ar ruskenn).

     

    Ar gwenan : l'abeille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ar gwenan : l'abeille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Anne-Marie nous a présenté l'intérieur d'une de ses ruches ainsi que l'équipement qu'elle porte pour récupérer les cadres de cire. 

    Ar gwenan : l'abeille

     

     

     

     

     

     

     

    Ar gwenan : l'abeille

    Ar gwenan : l'abeille

     

     

     

     

     

     

     

    Nous avons observé les alvéoles de cire qui permettent de stocker le pollen et les larves.

     

    On récupère le miel (dastum mel) en automne.

    Le miel contenu dans les alvéoles est liquide. Il faut couper les opercules et placer les cadres dans une machine. 

    Attention, les abeilles ont besoin de place dans leur ruche. Si l'apiculteur ne rajoute pas de hausses ou d'étages, elles se déplacent.

    Ar gwenan : l'abeille

     

    On trouve ainsi parfois des essaims cachés dans nos garages ou dans des petits trous à l'abri de nos maisons.

    Nous avons dégusté le miel de châtaigniers d'Anne-Marie, il a une couleur plus foncée que le miel de Colza.

    Ar gwenan : l'abeille

     

     

    Ar gwenan : l'abeille

    Ar gwenan : l'abeille


    votre commentaire
  • Les élèves de CM2 de l'école Saint Gilles ont terminé leur cycle de prévention routière ce matin par la très attendue piste vélo. Tous se sont bien débrouillés sur les deux parcours qui étaient proposés: le premier, un de maniabilité sur lequel les enfants devait maîtriser leur vélo sur un circuit, le second, un de code de la route avec feux et panneaux (étudiés au préalable en classe lors des deux séances de théorie). Quelques axes ont été soulignés a plusieurs reprises comme le respect des piétons, la priorité à droite et tendre son bras avant de tourner. Des réflexes que les cyclistes en herbe n'ont pas encore, mais dont ils ont pris conscience aujourd'hui.

    Sécutité routière

    Sécutité routière

    Sécutité routière


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique